vendredi 5 mai 2017

Comme le temps

C'est la déprime totale. Mes fleurs sont rabougries et complètement desséchées. Les insectes rôdent autour de mes plants, prêts à tout dévorer. Vous n'aurez pas mes récoltes, bande de charognards !!! Je croyais pourtant que la décoction d'ail m'éviterait ce genre d'inconvénient.

Les fleurs blanches du fraisier tombent au sol, et je ne sais pas si le truc au milieu est sensé donner naissance à ce qui devrait être une fraise (merci de vous abstenir de tout commentaire désobligeant face à mon ignorance). Mon pied de tomates cerise a l'air plutôt costaud, mais les fleurs jaunes commencent à flétrir. Et pour terminer, mon nectarinier a perdu quelques fruits. C'est la loose.

J'ai quand même trouvé le moyen de neutraliser ces sales bestioles ailées sans avoir recours aux aérosols hyper nocifs qui, certes, tuent les bestioles, mais vous empoisonnent par la même occasion : du citron vert percé de clous de girofles dans chaque pièce (ça marche aussi avec les oranges). Il parait que les insectes ne supportent pas l'odeur et qu'ils s'enfuient, ça vaut aussi pour les moustiques. On est envahis par ici, et ils ont la dalle les saligauds.

L'orage est passé, demain il n'y aura plus d'insectes. Demain est un autre jour.

Ci-dessous, quelques photos de mauvaise qualité. C'est cadeau. 

Les petits sont rentrés, bien au chaud

18222402_790456447790343_5959899192610038053_n

Fraisier

Fleurs rabougries de tomates cerise

Posté par la_jardiniere à 21:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


samedi 6 mai 2017

Quand l'espoir renaît

6h30 ce matin, conversation Messenger avec Virginie, une jardinière amateure confirmée qui s'est rendue sur le blog pour constater l'ampleur des dégâts. Vous trépignez d'impatience, vous voulez savoir... peut-être êtes-vous nerveux(se) et pressé(e) comme lorsque vous attendez le prochain épisode de Stars Wars, ou bien l'ouverture des boutiques le premier jour des soldes, ou encore que votre nouveau mec vous rappelle après votre première partie de jambes en l'air, et vous vous demandez, fébrile et tremblotant(e) : " Alors ?? Comment vont ses fraises et ses tomates ???"

Eh bien, réjouissez-vous chers lecteurs, les petites se portent à merveille ! Les fleurs tombent simplement pour laisser place aux fruits ! Votre apprentie jardinière a retrouvé la banane !! Merci à Virginie pour ses précieux conseils !

Aujourd'hui, le temps est radieux, pas au point d'enfiler son slip et bronzer sur sa terrasse, mais suffisamment pour que mes plantations prennent le soleil. La coriandre est au garde à vous et pousse à la vitesse grand V ! Le basilic est à la traîne, qu'il se dépêche pour ne pas rater le rendez-vous de l'été : salade de tomates, mozza, basilic !! Je frétille du pistil à l'idée de déboucher une bonne bouteille de rosé pour accompagner cet immanquable de l'été !

La menthe est toujours au point mort, il ne se passe rien dans ce pot, pas l'ombre d'un foutu brin d'herbe. J'ai enlevé quelques feuilles mortes de mon nectarinier, et c'est tout. Pour le reste, la nature fait son œuvre.

Je vous donne également quelques nouvelles de ma colonie d'insectes. Le citron ne marche pas terrible. Un peu déçue de cette soi-disant solution miracle.

Je vous quitte avec ces quelques photos. 

18199207_790892951080026_52121339931244613_n

Le Néant

18268568_790892954413359_4821799470328333458_n

18268642_790892944413360_3222477866077163333_n

Posté par la_jardiniere à 15:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

lundi 15 mai 2017

"Omnibus ora certa est et tempus suum cuilibet caepto sub caelis"

... qui signifie : il y a pour tout un moment fixé et chaque entreprise a son temps marqué sous les cieux. Bref, autrement dit : "Tout vient à point à qui sait attendre". 

Le jardinage demande beaucoup de patience, j'en fais l'apprentissage depuis plusieurs semaines. J'avais bien lu sur les paquets de semis "récolte dans 60 jours", mais j'ai l'impression que ça fait deux ans que j'attends que ça pousse. C'est mon petit côté marseillais, avec une tendance assez poussée à l'exagération. En réalité, cela fait un mois pile poil que j'ai fait mes semis et mes plantations.

Je crois que j'ai mal choisi l'un des derniers plants de tomates, il a l'air chétif et rabougri,  je sens que ce n'est pas la super forme. Je ne sais pas si je fais tout comme il faut, même si j'ai diminué les arrosages puisque j'avais tendance à avoir la main lourde, et que je commence à devenir incollable sur les moucherons, araignées et autres acariens tueurs de plantes.

Je suis sur le qui-vive, je guette, je suis à l'affût de la moindre bestiole qui viendrait squatter l'un de mes pots. Un fraisier et un des plants de tomates (le premier), sont infestés de moucherons. Parait-il qu'il faut les laisser tranquilles, alors j'ai décidé de les tolérer. Nous cohabitons en bonne intelligence. Chacun sa fonction : eux ils bossent en équipe, et moi je check les travaux finis. C'est moi la patronne. Et au moindre écart, c'est décoction d'ail dans les ailes et adios la compagnie.

Mon nectarinier nain a perdu pas mal de fruits, apparemment rien d'inquiétant. Ceux qui résistent ont l'air de prendre des forces. J'ai hâte de déguster mes premiers brugnons, cet été.

Depuis quelques semaines, je tente de faire pousser un avocatier,  je suis avec grande attention son évolution. Le noyau s'est fendu en deux, mais la radicule (=racine) ne pousse pas. Je ne mets pas de photos pour le moment, mais si jamais ça prend, je ferai un billet spécial avocatier.

Le temps joue en ma faveur, il va faire 28 degrés sur la côte basque, et mes petits sont prêts pour leur séance de luminothérapie.

C'est tout pour aujourd'hui.

Ci-dessous, quelques photos.

18447162_795259707310017_4646307664772984132_n

18447620_795259687310019_3644675977278860259_n

18485387_795259620643359_6949437439652722076_n

18485599_795259597310028_5290214119909763892_n

18486163_795259663976688_8830547249166764813_n

18446904_795259637310024_3438837822335364873_n

Posté par la_jardiniere à 10:22 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,