mercredi 3 mai 2017

Quand ça commence à pousser...

... et que vous avez le sentiment de contribuer à quelque chose de spécial, d'ajouter votre pierre à l'édifice. C'est exagéré ? Si vous tentez l'expérience, vous serez probablement dans le même état, euphorique et super inquiet, comme pour votre chien, ou pour vos gosses... Exagéré, ok.

Pour vous donner un ordre d'idées, j'ai commencé mes plantations le 15 avril. Nous sommes le 3 mai. Le basilic est sorti, la coriandre pousse bizarrement (complètement de travers et je ne saurais pas l'expliquer), mais elle pousse, ce qui est déjà hyper cool. Les carottes aussi, enfin y a les trucs verts qui dépassent, et ça, c'est plutôt encourageant.

Ma première fleur de fraisier est sortie la semaine dernière. Un plant a l'air d'être assez productif, l'autre n'en fout pas une rame, et je ne sais pas pourquoi. Si vous avez une explication, je veux bien la connaître.

Le nectarinier commence à faire de belles feuilles, certains fruits grossissent, mais il a récemment subi une violente attaque : la cloque du nectarinier. Et oui, quand on commence à jardiner, on apprend tout ça.

Je ne voulais pas le traiter chimiquement, j'ai donc arraché toutes ces vilaines feuilles roses boursouflées et je l'ai traité avec une décoction d'ail.

Très simple : on  prend 10 gousses d'ail que l'on hâche grossièrement. On met tout ça dans une marmite dans laquelle on ajoute 5 litres d'eau. On porte à ébullition, puis on fait mijoter pendant 20 minutes. Ensuite, on éteint le feu, et on laisse poser une heure. On attrape un tissu, on filtre les résidus et on met sa potion magique dans l'arrosoir et/ou dans un vaporisateur. Ensuite, on asperge ses pieds de tomates, ses fraisiers, bref, toutes ses plantations. Et là, on peut se féliciter d'avoir fait notre devoir. Nous avons protégé nos petits de toutes les maladies, des champignons, des insectes environnants, et autres nuisibles. Le traitement doit s'étaler sur une douzaine de jours, à raison de 3 à 4 vaporisations et/ ou arrosages, en laissant 3/4 jours d'intervalle. Capich ?

Attendez les saints de glace (14 mai) pour planter vos pieds de tomates, vos piments, vos poivrons, tout ça... En fait, ces trucs sont fragiles. Ils n'aiment pas les grosses variations de température, ils n'aiment pas la chaleur, ils aiment pas le froid, ils aiment pas ceci, ils aiment pas cela. Idem pour le basilic. Ici, au Pays basque, c'est très humide comme climat. J'ai fait l'erreur de les planter trop tôt (pourtant, j'ai été conseillée par un vendeur) et j'ai perdu deux plants de piments. Un matin, j'ai découvert des taches noires violacées au niveau de la tige, ils avaient gelé ! Depuis, je suis obligée de tout rentrer le soir quand les températures descendent à moins de 10 degrés, ce qui arrive... toutes les nuits. 

Ci-dessous, quelques photos.  

Basilic, semaine dernière

18222623_789405341228787_8789883583592667057_n

Basilic, aujourd'hui

Fraisier

Coriandre de travers

Et voici ce que ça donne sur ma terrasse. Vous remarquerez certainement qu'il est peu probable que je donne des conseils en matière de décoration, et je vous remercierai de ne pas trop insister sur ce point.

18221906_789405537895434_2943761387408552250_n

Le chien, cet autre nuisible. Attention, si comme moi vous avez un chien du genre goulu, il se peut que ce dernier soit tenté de manger la terre de vos plantations. C'est absolument inenvisageable. 

18199275_789405331228788_2985453671576277418_n

Pour la recette à base d'ail, ça se passe par ici : 

https://jardinage.ooreka.fr/fiche/voir/266414/faire-une-decoction-d-ail-et-l-utiliser 

Posté par la_jardiniere à 20:51 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,


lundi 15 mai 2017

"Omnibus ora certa est et tempus suum cuilibet caepto sub caelis"

... qui signifie : il y a pour tout un moment fixé et chaque entreprise a son temps marqué sous les cieux. Bref, autrement dit : "Tout vient à point à qui sait attendre". 

Le jardinage demande beaucoup de patience, j'en fais l'apprentissage depuis plusieurs semaines. J'avais bien lu sur les paquets de semis "récolte dans 60 jours", mais j'ai l'impression que ça fait deux ans que j'attends que ça pousse. C'est mon petit côté marseillais, avec une tendance assez poussée à l'exagération. En réalité, cela fait un mois pile poil que j'ai fait mes semis et mes plantations.

Je crois que j'ai mal choisi l'un des derniers plants de tomates, il a l'air chétif et rabougri,  je sens que ce n'est pas la super forme. Je ne sais pas si je fais tout comme il faut, même si j'ai diminué les arrosages puisque j'avais tendance à avoir la main lourde, et que je commence à devenir incollable sur les moucherons, araignées et autres acariens tueurs de plantes.

Je suis sur le qui-vive, je guette, je suis à l'affût de la moindre bestiole qui viendrait squatter l'un de mes pots. Un fraisier et un des plants de tomates (le premier), sont infestés de moucherons. Parait-il qu'il faut les laisser tranquilles, alors j'ai décidé de les tolérer. Nous cohabitons en bonne intelligence. Chacun sa fonction : eux ils bossent en équipe, et moi je check les travaux finis. C'est moi la patronne. Et au moindre écart, c'est décoction d'ail dans les ailes et adios la compagnie.

Mon nectarinier nain a perdu pas mal de fruits, apparemment rien d'inquiétant. Ceux qui résistent ont l'air de prendre des forces. J'ai hâte de déguster mes premiers brugnons, cet été.

Depuis quelques semaines, je tente de faire pousser un avocatier,  je suis avec grande attention son évolution. Le noyau s'est fendu en deux, mais la radicule (=racine) ne pousse pas. Je ne mets pas de photos pour le moment, mais si jamais ça prend, je ferai un billet spécial avocatier.

Le temps joue en ma faveur, il va faire 28 degrés sur la côte basque, et mes petits sont prêts pour leur séance de luminothérapie.

C'est tout pour aujourd'hui.

Ci-dessous, quelques photos.

18447162_795259707310017_4646307664772984132_n

18447620_795259687310019_3644675977278860259_n

18485387_795259620643359_6949437439652722076_n

18485599_795259597310028_5290214119909763892_n

18486163_795259663976688_8830547249166764813_n

18446904_795259637310024_3438837822335364873_n

Posté par la_jardiniere à 10:22 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

lundi 5 juin 2017

La Jardinière is back !

Avouez-le, vous avez cru que j'avais laissé tomber mon potager à cause de deux ou trois champignons et quelques acariens. Hé bien, non ! Je n'ai tout simplement pas eu le temps de rédiger un p'tit billet pour vous donner des nouvelles, mais ce n'est pas pour cela que j'ai négligé mes petits. Je suis peut-être une apprentie, mais je ne suis pas une jardinière indigne !

Il y a bien eu quelques frayeurs dues à ces satanées bestioles et autres champignons chelous, mais je reste aux aguets, prête à dégainer mon vaporisateur à l'ail pour les exterminer.

J'ai également ajouté de l'engrais il y a quelques jours avant de partir en W.E. Pour la culture en pot, il est nécessaire d'ajouter quelques poignées une fois par mois, ce qui n'est pas le cas pour la culture en terre. A mon retour, j'ai eu l'agréable surprise de constater que mes plants de tomates avaient doublé de volume, à tel point qu'une branche s'est cassée puisqu'elle était devenue trop lourde à supporter par le pied mère. Je cherche des solutions pour éviter que cela ne se reproduise une seconde fois. Je suis par contre assez déçue par le premier plant que j'avais acheté, on dirait qu'il a cessé de grandir et que les tomates ne veulent pas rougir. Je commence un peu à désespérer, mais j'espère me rattraper avec les deux autres.

Il y a des petits nouveaux, j'ai fait l'acquisition de 8 plants de salades que j'ai plantés directement dans mes pots de tomates  ==> donc économie de pots et de terreau.

Ce potager ne cessera jamais de me surprendre. J'étais persuadée que mes plants de piments étaient finis, mais il y a en a un qui fait de la résistance et plusieurs fleurs sont sorties et d'autres sont en préparation. 

Je vous laisse en juger par vous-même avec ces quelques photos, et m'excuse d'avance pour la qualité. Je les ai prises avec mon Iphone, donc elles sont assez moches.

C'est tout pour aujourd'hui. 

Basilic

18893058_806670466168941_2285964026135464875_n

18893382_806670322835622_3385777097194221389_n

Va de retro de mon basilic, Satanas !

18951140_806670476168940_2063415533360572662_n

 

Carottes

Sauge officinale

Piments

18838895_806670462835608_5293265546919554214_n

Posté par la_jardiniere à 21:06 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

jeudi 15 juin 2017

Du bon, du moins bon... et de l'originalité !

Je dois dire que c'est assez surprenant. Les plantations sur lesquelles je misais m'ont fait, pour certaines d'entre elles, vraiment défaut : la coriandre n'est pas en forme, je pense à un problème de drainage... Ensuite, mon premier pied de tomates cerises, qui poussait vite et bien, et me faisait la promesse de belles productions, stagne. Des tomates ont poussé, sont devenues très grosses, mais n'ont jamais mûri. Je vous laisse découvrir  la photo d'une tomate à la forme bizarre  que j'ai recueillie hier. Je l'ai renommée la "tomate Lapinou". Oui, car elle semble avoir deux grandes oreilles en pointe sur le dessus (ne cherchez pas, elle ne pousse que chez moi !) Et enfin le nectarinier, qui semblait préparer de beaux fruits, n'a pour ainsi dire rien donné depuis 2 mois. Les feuilles se développent, j'avais réussi à éradiquer la cloque dont il souffrait. Depuis, le feuillage est bien vert et plus étoffé, mais les fruits ne bougent pas !

Quant aux bonnes surprises, je vous laisse découvrir  en photo mon pied de piments, mon pot de carottes, et mon pot de basilic. Deux autres pieds de tomates commencent à se réveiller. Il y a en un qui est presque aussi grand que moi et qui prépare plein de fleurs !

Je n'ai plus fait usage de décoction d'ail sur les autres pots, mais j'ai l'impression que ma menthe commence à souffrir. Quelques feuilles sont jaunes, il y a des taches grises, un peu comme si c'était l'oïdium. J'envisage de la mettre dans un plus grand pot et si ces traces ne disparaissent pas, de la traiter avec ma préparation à base d'eau et de lait, comme pour ma sauge officinale, qui elle, se porte très bien pour le coup.

C'est tout pour aujourd'hui.

Ci-dessous, quelques photos.

19030527_812100648959256_2208438350039828917_n

19059888_812100568959264_5960543219077030516_n

19060191_812100502292604_79135765025606156_n

19105537_812100582292596_6082953273197693842_n

19113610_812100492292605_7368105471248929640_n

 

19113646_812100575625930_1019294495421339911_n

19113692_812100498959271_7862123059465583405_n

19113929_812100578959263_3195978095285076720_n

19146222_812100652292589_1686262489492491764_n

19149421_812100505625937_8522445828318980861_n

 

19105568_812100495625938_2403212726682993360_n

19247709_812100572292597_5344334415874579096_n

Posté par la_jardiniere à 14:17 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

dimanche 2 juillet 2017

Chassez l'intrus !

Chers lecteurs, chers curieux, chers débutants, chers amateurs passionnés, bonjour. 


Je ne sais pas pour vous, mais ici, au Pays basque, c'est la déprime. Le temps est particulièrement pourri, il pleut, il fait froid et mes plantations ont pris cher. 


Mais ce n'est pas le pire. 


Il y a quelques jours, j'ai observé que mon basilic était dévoré par une bestiole non identifiée. J'ai cherché, impossible de découvrir l'animal en question. 
Alors, j'ai décidé d'employer les grands moyens et de l'asperger d'ail en espérant que l'intrus se montre enfin. Bingo ! Le lendemain, une espèce de grosse chenille marron est sortie de pot. J'ai poussé un cri tellement aigu que je m'interroge sur une éventuelle reconversion à l'opéra. Je n'aime pas les insectes volants, rampants... peu importe leur moyen de locomotion, je ne les aime pas.

Pour le reste, sur mes 3 pieds de tomates, j'en ai 2 qui se développent très bien. L'un d'eux atteint 1,80m ! J'ai déjà grignoté quelques tomates et je suis contente du résultat. 
La coriandre lutte mais n'arrive pas à pousser. 
Le nectarinier fait de belles feuilles mais les fruits ne grossissent pas. Les carottes ne sont pas encore cuites mais ça ne saurait tarder. Mon pied de piments grandit, j'ai déjà pu en manger dans une omelette ! 
Et mon fraisier me fait tantôt de belles fraises juteuses, sucrées et colorées, tantôt des trucs difformes et immangeables. Le bilan est donc mitigé.


Je vous laisse juger par vous-même avec ces quelques photos (absolument pas retouchées ni saturées, cela va sans dire...)

C'est tout pour aujourd'hui.

19598900_823045194531468_3367046054343957442_n

19701996_823045191198135_5524881050226102038_n

19702323_823045121198142_2184745905901651123_n

19702447_823045197864801_2825707551733072631_n

19748777_823045131198141_8878431480843469318_n

19554132_823046551197999_2231105591334053875_n

19554943_823045124531475_5932006695184981471_n

19598507_823045127864808_5711266227354128802_n

19598659_823045117864809_5524505018146928967_n

19598789_823047237864597_2172878920169534261_n

Posté par la_jardiniere à 16:20 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,