Chères Lectrices, chers Lecteurs,

Pour celles et ceux qui suivent mes (mes)aventures jardignolesques, mon potager n'est pas forcément à la hauteur de mes espérances cette année, mais tout n'est pas si pourri. Si mon basilic, mes trois pieds de tomates, mes concombres, mes soucis et mon framboisier ont dépéri sans que j'aie pu y faire quoi que ce soit, il y a quand même quelques modestes réussites. Et puisque mes derniers billets étaient plutôt déprimants, en voici un plus joyeux.

Au menu du jour, quelques photos de mon nectarinier, de ma menthe, de mes fraisiers et de mes tomates cerise. Je vous épargnerai la vue des feuilles mortes, jaunasses et défraîchies des pieds de tomates et ne me concentrerai que sur le joli rouge de mes petites tomates d'apéro.

Ce que je compte faire avec ma menthe ?! Des litres de mojito ? Pas vraiment. Les feuilles sont tellement belles et sentent tellement bon que je vais les cueillir demain matin pour en faire une eau florale rafraîchissante. Je n'en ai presque plus, et juste après la douche et avant la crème de jour, c'est top ! Je mettrai quand même quelques feuilles de côté pour mes préparations d'émincés de poulet à la coriandre et au cumin.

J'attends la prochaine production de fraises pour les dévorer, même si les feuilles ont un peu souffert et qu'elles ont été mangées par les chenilles, j'ai l'impression que mes fraisiers n'ont pas dit leur dernier mot. Idem pour les nectarines, elles finiront certainement dans un clafoutis. Je n'arrive pas à manger les fruits seuls. Je ne les aime, la plupart du temps, que sur une pâte sablée noyés dans de la crème. Sauf, les fraises, ça, ça passe tout seul. Allez comprendre...

C'est tout pour aujourd'hui.

Ci-dessous, quelques photos.

La Jardinière.

IMG_2752

IMG_2756

IMG_2758

IMG_2761